J'attends



C'est une chose étrange que l'absence. 
Elle contient tout autant d'infini que la présence.
 J'ai appris cela dans l'attente.
J'ai appris à aimer les heures creuses, les heures vides.
C'est si beau d'attendre celle que l'on aime.

Christian Bobin 

19 commentaires:

  1. magnifique photo, j'aime beaucoup le noir et blanc

    RépondreSupprimer
  2. L'attente est source de plaisir...
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup Bobin et ta photo illustre parfaitement l'état d'esprit de son texte.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a deux jours, j'ai réécouté ' Je voulais te dire que je t'attends ' de Jonasz, interprétée par D.Dufresne.
    Une pépite d'infini ... Un écho au texte de Bobin.
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version de Diane est sublime...cette chanson est sublime...

      Supprimer
  5. Bonjour
    Un texte qui m'interpelle ..
    La photo est magnifique !!
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. J'aime quand le personnage nous tourne le dos !
    Et que dire des mots de Bobin, toujours aussi évocateurs...

    RépondreSupprimer
  7. L'attente rend précieuse la présence :-)

    RépondreSupprimer
  8. L'attente peut être délicieuse, mais elle peut être aussi cruelle...
    Belle journée à toi, Jacques. :-)

    RépondreSupprimer