Ce sentiment absolu


Un être fragile...
Une peau de porcelaine...
Des manières délicates...
Des gestes précis, comme s'ils devaient être les derniers...
Et ce sentiment absolu, dangereux de l'amour , mais surtout du désir...


Grégoire Delacourt
"Les quatre saisons de l'été"

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Grégoire Delacourt...
    Le choix de ta photo est parfait pour ces mots...
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  2. Grégoire est sur mon étagère de chevet. Je n'ai pas encore lu celui-ci.Mais il me parle déjà.
    Je viens d'écrire les mots porcelaine, fragile et délicat à mon fils.
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les mots porcelaine......
      j'aime...........

      Supprimer